Billie Eilish [Critique musicale]

 

Il y a de cela quelques semaines, le premier album de Billie Eilish, « WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO? », est sorti sur les plateformes de diffusion et, autant le dire tout de suite, le public était au rendez-vous. Avant même que ce dernier soit disponible, il avait pulvérisé le record de « pre adds » sur la plateforme de diffusion en continu Apple Music avec plus de 800 000 pré-enregistrements. Du haut de ses 17 ans, la chanteuse est à présent l’une des plus grandes figures du monde musical et je dois dire que je comprends bien pourquoi.

 

Biographie 

 

Billie Eilish Pirate Baird O’Connell est née le 18 décembre 2001, à Los Angeles. Elle grandit dans le Highland Park, avec ses deux parents, Maggie Baird et Patrick O’Connell, et avec son frère, Finneas O’Connell. Sa scolarité se fait à la maison et elle rejoint dès l’âge de huit ans la chorale des enfants de Los Angeles. Puis, alors âgée de onze ans, Billie Eilish décide d’écrire et de chanter ses propres chansons avec l'aide de son frère Finneas. Ocean eyes, son premier « single », a été enregistré en octobre 2015 et envoyé à son professeur de danse. Elle le publie ensuite sur SoundCloud en 2016 et un clip vidéo l’accompagnant sort le 24 mars 2016. Son deuxième « single », Six feet under, est lancé la même année. Le 12 août 2017, elle sort son premier EP (extended play), Don’t smile at me, contenant les chansons Watch, Bellyache, My boy et cinq autres. Elle collabore par la suite avec Vince Staples pour un remix de Watch, intitulé &burn, qui paraît sur une réédition de Don’t smile at me. Elle publie, au cours de 2018, les « singles » Bitches broken hearts, Lovely, You should see me in a crown, When the party’s over et Come out and play. Elle annonce la sortie de son premier album WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO? le 30 janvier avec le « single » Bury a friend. L’album est sorti le 29 mars 2019.

 

Critique de l'album WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

 

Peu nombreux sont les albums pour lesquels je vais compter le nombre de jours restants, et WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO? est l’un d’eux. Dès le 30 janvier, journée où elle a annoncé son album, je calculais les jours, et je n’en pouvais plus d’attendre. Mais finalement, ma patience est récompensée! Le 29 mars dernier, j’ai pu plonger dans l’univers de cet album, et il était absolument génial! Avec ce premier album, Eilish nous fait découvrir un monde onirique et éthéré qui étonne et diffère de la majorité des autres albums sortis cette année. Les morceaux, particulièrement bien agencés, rendent l’écoute de l’album fluide, si bien que deux pièces se fondent littéralement l’une dans l’autre (bury a friend et iIomilo). Les paroles de certaines chansons peuvent avoir l’effet d’une claque en plein visage, elles percutent, elles heurtent. Listen before i go, une pièce douce et mélancolique chantée sur une mélodie saturnienne, traite du suicide, mais aussi de la peine et de la détresse que l’on puisse ressentir. Le contraste se dévoile alors dans toute sa grandeur lorsqu’on se rend compte que, seulement quelques chansons plus tôt, on pouvait entendre la troublante bury a friend ou encore la rythmée bad guy. En bref, WHEN WE ALL FALL ASLEEP... est un album qui surprend en permanence, car on ne sait jamais à quoi s’attendre, et c’est ce qui fait son irrésistible charme!

 

Note: 10/10

 

Chansons coup de cœur: ilomilo, my strange addiction, bad guy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Édition à l'affiche

L'amour selon .... [Déclaration d'amour]

02/15/2020

1/10
Please reload

Publications récentes

02/13/2020

02/13/2020

02/13/2020

Please reload

Archives
Please reload

Recherche par #
Please reload

Conception originale : Gabriel Laflamme, élève de la cohorte 2013-2018

Financé et rendu possible grâce au Comité de parents

© 2018 Académie Saint-Louis  - TOUS DROITS RÉSERVÉS