Pièce de théâtre

02/13/2020

En décembre dernier, les élèves de troisième secondaire ont présenté, dans le cadre du cours de français, une pièce de théâtre de Noël s'adressant aux enfants. Aujourd'hui, il me fait plaisir de partager avec vous l'un de mes coups de cœur, l'histoire d’Éloïse Brochu, de Justine Dubeau et d’Olivier Lacasse-Roy du groupe 305. Bonne lecture!

 

Guylaine Rouleau

 

Texte de la pièce:

 

ACTE I - L’arbre Olaf

 

 

Début de la pièce. Les trois acteurs sont sur scène en costume de sapin. L’écran affiche une forêt enneigée.

 

SCÈNE 1 - Le Canard (Narrateur, Olaf, Canard, Lutin George)​

 

Narrateur: (Les sapins dansent.) Il était une fois, dans la forêt enchantée, trois sapins, amis depuis leur naissance. Les trois chérissaient depuis toujours le rêve, d’un jour, devenir des sapins de Noël. Puis, quelques jours avant Noël, une famille vint et choisit, à son plus grand bonheur, l’un des arbres. (Un des sapins quitte la scène.) Alors, le lendemain, une seconde famille arriva et prit un deuxième arbre. (Un 2e sapin quitte la scène.) Le troisième arbre, nommé Olaf, se retrouva donc seul au milieu du boisé. Et il attendit, encore et encore, mais nul ne vint le choisir. Cela le rendit si triste qu’il pleura, pleura et pleura, tant et si bien que ses larmes formèrent une rivière.

 

Olaf (en pleurnichant) : Bouhouhouhou, je suis si triste, Noël approche à grands pas, et je suis seul, je ne serai jamais un joli sapin décoré. Ô miséricorde, ô désespoir, que deviendrai-je? Un pauvre arbre, solitaire sans honneur ni amis, je serai la risée de la forêt enchantée.

 

Narrateur: Soudain, un canard, nageant sur la rivière de larmes vit le pauvre sapin larmoyant et s’approcha, inquiet.

 

(Le Canard arrive sur scène.)

 

Le Canard: Holà! Pourquoi es-tu si triste, arbre Olaf? 

 

Olaf: Noël approche, Canard, et personne ne veut de moi. Si ça continue, je peux oublier mon rêve, un point c’est tout.

 

Le Canard: Mais, arbre Olaf, quel est ton rêve? Je n’aime pas te voir si désespéré, peut-être puis-je t’aider?

 

Olaf: Depuis que je suis tout petit, je ne souhaite qu’une chose: qu’un jour, une famille me choisisse, qu’elle me décore afin que je passe Noël avec eux. Mais des cadeaux sous moi, je pense que jamais, ça n’arrivera.

 

Le Canard: Ah je comprends! Tu veux être un sapin de Noël! J’ai une idée pour réaliser ton souhait! 

 

Olaf: Vraiment?! Tu crois pouvoir m’aider? Vas-y, Canard, explique-moi!

 

Le Canard: Oui! Il y a, dans cette même forêt, un petit lutin qui habite assez près d’ici. Il est en congé du pôle Nord cette année, car sa femme est enceinte. Laisse-moi l’appeler, je suis certain qu’il t’aidera!

 

Le Canard (en chantonnant): LUUUUUUUUUUTIIIIINNNNNNN GEORGEEEEEEEE…

 

(Le lutin George apparaît.)

 

Lutin George: Quelqu’un m’a appelé?

 

Le Canard: Oui je t’ai appelé, lutin George. Cet arbre est en détresse, je te laisse l’aider...Moi, mon travail ici est fini, je dois partir, je vais aller mettre ma dinde dans le four! (Olaf et George se regardent, mal à l’aise) À bientôt, et bonne chance, arbre Olaf! ¡Feliz Navidad!

 

SCÈNE 2 - Le Lutin (Olaf, Lutin George)

 

Lutin George: Qu’y a-t-il? Qu’est-ce qui te tourmente, arbre Olaf?

 

Olaf: Mais ne le vois-tu donc pas ? Je suis solitaire, nul ne veut de moi, si seulement quelqu’un voulait bien me recevoir chez eux pour Noël! Je n’aurai jamais de famille à moi...

 

Lutin George: Ohh mais quelle triste histoire! Je vais t’aider, tu seras le plus beau sapin de Noël qui soit. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que le monde s'aperçoive, je te décorerai et une famille voudra de toi.

 

Olaf: Mais lutin, comment t’y prendras-tu? Tu n’auras jamais le temps avant Noël!

 

Lutin George: Eh bien je pourrais essayer de te décorer, là, tout de suite...En te fabriquant une guirlande, par exemple.

 

Olaf: Une guirlande! J’ai toujours voulu que l’on me pare d’une guirlande! Toutefois, comment te la procureras-tu? Nous sommes en forêt, enfin! Il n’y a pas grand chose qui pourrait servir de guirlande par ici...

 

Lutin George (hésitant): Euhh… Ah! Oui! Là-bas!  (en pointant le sud au lieu du nord et en accrochant Olaf) Tu vois la maison verte au nord? 

 

Olaf: C’est le sud ça…

 

Lutin George: Oui oui, pas d’importance. En tout cas, je vais en prendre les rideaux rougeâtres, ceux qu’on voit à la fenêtre et je vais les découper pour te faire la plus belle des guirlandes! Après tout, les lutins ont des talents de décorations époustouflants. 

 

(Le lutin, enjoué, quitte la scène en courant sans laisser le temps à Olaf de finir sa phrase.)

 

Olaf: Non, n’y va pas! C’est la maison du argh… Trop tard...

 

SCÈNE 3 - La Guirlande (Olaf, Lutin George)

 

(On voit George en train de découper les rideaux en sifflotant. Il retourne vers Olaf, un rideau dans la main qu’il découpe pour en faire une guirlande.)

 

George: Oh oh oh, regarde ce que j’ai trouvé! Des jolis rideaux rouges feront une magnifique guirlande. Un petit coup de ciseaux par-ci, une entaille par-là et hop! TADAAAAAMMMM! Qu’en penses tu?

 

Olaf (surexcité) : WOWWWW! J’ai vraiment ma première décoration rien que pour moi! Vite, lutin George! Mets-la moi!

 

(George la lui met, puis sort un miroir de sa poche afin qu’Olaf puisse se regarder.)

 

Olaf: Ouh la la! Je suis quand même diablement beau en rouge! C’est vraiment ma couleur, ne trouves-tu pas ?

 

George (en sifflant) : Quel apollon!

 

Olaf: Je sais, je sais.

 

Olaf (songeur): Mais… Mais… Elle est bien belle ma guirlande, mais personne ne me verra, je suis tout petit! Il me faudrait quelque chose de brillant, de scintillant, comme… (en regardant vers le ciel) Ohhhh (inspiré) UNE ÉTOILE! Elles sont si jolies, si seulement j’en avais une, c’est clair que plus personne ne pourrait m’ignorer!

 

Lutin George: Eh bien, si j’arrive à gravir la plus haute montagne de la forêt enchantée, je pourrais peut-être arriver à en attraper une! Oui! C’est ce que je ferai! Le père Noël m’a jadis parlé d’une montagne si haute que la neige y est éternelle à son zénith. Son sommet est sûrement assez haut pour attraper une étoile!

 

Olaf: Mais quel est le nom de cette glorieuse montagne?

 

Lutin George: Je ne sais pas, moi. Comment voudrais-tu que je le sache? Quoique… heureusement (en sortant une foule d’objets de son sacs avant de trouver le bon) j’ai toujours avec moi mon livre des montagnes du monde! Regardons pour voir… (Il feuillette le livre.) Ah! Voilà! Le Mont Blabedouushtinchtoff!

 

Olaf: Le Blabedouushtintoff?

 

Lutin George: Non! Le Blabedouushlintoff!

 

Olaf: C’est ce que j’ai dit! Le Blabedouushlintoff

 

Lutin George: Non! Écoute: Bla-be-dou

 

Olaf: Blabedou

 

Lutin George:Bla-be-douuu!

 

Olaf: Blabedou

 

Lutin George: BLABEDOUUSHLINCHTOFF, sapin-rlipopette! Veux-tu que je t’aide ou pas? Bon, je vais monter le blabedouushtintof et je reviendrai avec une étoile. Reste ici! (Il part en courant)

 

Olaf: Aucun risque… Et merci encore! (Il sourit.)

 

SCÈNE 4 - Le Grincheux (Olaf, le Grincheux)

 

(Olaf est seul sur la scène. Le Grincheux apparaît et se promène sur scène, visiblement en colère.)

 

Le Grincheux: (marmonne, puis interpelle Olaf) Eh! Toi là! Il se trouve que je me suis fait voler mes rideaux et il se trouve qu’ils sont de la même couleur que ce vêtement atroce que tu portes!

 

Olaf (indigné, offensé) : Mais ce n’est pas un vêtement, c’est une guirlande, monsieur le Grincheux! Une guirlande pour un sapin de Noël, comme moi! Nous avons simplement, euhh, comment dire? découpé vos rideaux pour…

 

(Le Grincheux l’interrompt, en colère.)

 

Le Grincheux:  QUOI ? Tu as volé mes rideaux rouges? Tu sais combien ça vaut? 300$, idiot! Des rideaux en soie rouge, importés d’Italie, fabriqués par des moines aveugles, et tu les saccages pour te faire une « guirlande » ! De Noël en plus! Cette fête idiote créée spécialement pour des idiots, comme toi. Et laisse-moi te dire une chose, gamin, tu ne seras jamais un sapin de Noël.

 

Olaf (brusquement, comme pour se convaincre lui-même de ce qu’il dit) : Ah ça par contre! Oui, j’en serai un, Grincheux! Le lutin qui m’a décoré m’a dit que...

 

Le Grincheux: Ohhh lâche le morceau! Tu es tout petit, tout rabougri, personne ne voudra jamais d’un sapin comme toi. Et qu’en est-il de ce lutin? C’est lui qui a volé mes rideaux? Ein?

 

Olaf: Eh oui, et il est parti me chercher une étoile, mais je ne te dirai jamais où il est parce que je suis le seul à savoir qu’il est en train de monter le mont Blabedouushtinchtoff! Hehehehe...

 

Le Grincheux: Ah! Stupide arbre !

 

(Olaf réalise ce qu’il a fait et met sa main devant sa bouche.) 

 

Le Grincheux : Tu viens de me révéler où se trouve ton ami le lutin. Je vais donner une leçon à cet abruti. Et toi, tu ne perds rien pour attendre. 

 

ACTE II - La quête de l’étoile

 

SCÈNE 1 - L'ascension (Lutin George, le Grincheux)

 

(Changement de décor. L’écran affiche une montagne. George escalade la montagne.)

 

Lutin George: Oufff! Par facile, la randonnée!

 

(Le Grincheux, à l’autre extrémité de la scène, mijote un plan sans que George ne puisse le voir.)

 

Le Grincheux: Ahah! Voilà le lutin! Que faire pour lui mettre des bâtons dans les roues? Je sais! Je vais lui faire peur afin qu’il rebrousse chemin. Ah! Voici mon masque.

 

(Le Grincheux se cache.)

 

Le Grincheux (se rapprochant rapidement) : Ahhhhhhhh!

 

Lutin George: Ahhhhhhh! Nonnn un gorille! Saperlipopette de clochette! Ne me mangez pas, s’il vous plaît! 

(Il tombe au sol.)

 

Le Grincheux: Ahhhhhhh!

 

Lutin George (en réfléchissant) : Hey! Minute papillon, il n’y a pas de gorille en montagne!

 

(Le Grincheux recommença pour essayer de ne pas se faire démasquer.)

 

Le Grincheux:  Um, ahhhhh!

 

(George lui enlève le masque.)

 

Lutin George (Surpris) : M. le Grincheux? C’est bien vous? 

 

Le Grincheux (mal à l’aise) : Eum non… Je ne vois pas de qui vous parlez… Non, non ce n’est pas moi. Non.

 

Lutin George: Bien sûr que c’est vous, je ne suis pas aveugle tout de même! Wow, ça fait un sacré bout qu’on s'est pas vus!

 

(Le Grincheux est mal à l’aise pendant quelques secondes.)

 

Lutin George: Eh! Pourquoi avez-vous voulu me faire peur tout à l’heure?

 

(Le Grincheux, gêné, rit et part en courant à l’autre extrémité de la scène, où les personnages ne peuvent plus s’entendre.)

 

Le Grincheux: Zut de flûte! Il va falloir trouver autre chose pour ruiner la mission de ce lutin et lui pourrir la vie.

 

(De l’autre côté de la scène, George continue son ascension, encore surpris de cette rencontre.)

 

Lutin George: Mais voyons! Qu’est-ce qu’il a ce Grincheux?! 

 

SCÈNE 2 - L’étoile (Narrateur, Lutin George)

 

 

(George a atteint le sommet de la montagne, l’écran affiche désormais un ciel étoilé et le sommet d’une montagne.)

 

Narrateur: Ainsi, après la tentative échouée du Grincheux d’effrayer le lutin George, celui-ci continua sa périlleuse ascension et atteignit finalement le sommet du Mont Blabedoushtinchtoff. Puis, il tendit son bras vers le ciel prêt à y cueillir une étoile, la plus belle des cieux, avant de redescendre.

 

Lutin George: Wahooooooooo enfin arrivée au sommet du Mont Blabedoushtinfoff! Comme c’est haut! Échoooo! Échooo! Bon, il faut maintenant que j’attrape une étoile pour mon ami Olaf. Wow! Celle-ci est magnifique! 

 

( Voix off, dans les coulisses : « Écho…. »)

 

(Le lutin essaie d’attraper l’étoile.)

 

Lutin George: Ah! Parfait! Comme Olaf sera content!

 

Narrateur: Le lutin descendit toute la nuit avant de finalement arriver à l’endroit où il avait laissé son ami le sapin dans la forêt enchantée. 

 

(Changement de fond. L’écran affiche la même forêt qu’au début de la pièce.)

 

ACTE III - La Fin

 

SCÈNE FINALE - La Fin (Narrateur, Olaf, Lutin George, le Grincheux)

 

 

(George arrive sur scène. Olaf est content de le voir.)

 

Olaf: Oh! Te voilà! J’espère que tu n’es plus trop fâché contre moi… d’avoir fait la gaffe de dire au Grincheux où tu étais...Et puis, m’as-tu trouvé une étoile?

 

Lutin George: Pff, ce n’était qu’une dispute idiote. Et pour répondre à ta question, oui je t’ai trouvé une étoile!

 

Olaf (excité): Ohhh comme elle est belle! Mets-la moi!

 

(George chante la chanson de 20th Century Fox. Il arrive pour mettre l’étoile sur la tête d’Olaf, mais le Grincheux arrive et vole l’étoile en criant les dernières notes de la chanson. Olaf et George sont tous deux surpris et en colère.)

 

Lutin George: Hey!

 

Olaf (en pleurnichant): Hey! Cette étoile m'appartient! Rends-la moi!

 

Le Grincheux: Non!

 

Olaf: Oui!

 

Le Grincheux: Non!

 

George: Rends-nous cette étoile à l’instant!

 

Le Grincheux (en se moquant) : Rends-nous cette étoile à l’instant!

 

Olaf: Bouhouhou! Pourquoi ruines-tu mon rêve? Pourquoi ruines-tu Noël? Pourquoi ne veux-tu donc pas que je sois un vrai sapin de Noël?

 

Le Grincheux: Parce que je n’ai jamais eu un beau Noël! 

 

(George et d’Olaf sont surpris.)

 

Le Grincheux: Oui, je n’ai...

 

Olaf: Oh! Attends!

 

(Olaf l’interrompt et quitte la scène en ricanant. Quelques secondes plus tard, il revient avec un iPad avec lequel il fait jouer de la musique triste de violon. Il fait signe au Grincheux de continuer.)

 

Le Grincheux: Comme je disais avant d’être impoliment interrompue, je n’ai jamais eu un beau Noël! Je n'ai jamais eu personne avec qui célébrer Noël! J’ai passé tous mes Noëls seul! Je n’ai pas de famille! 

 

Olaf et George (en chœur) : Pas de famille du tout?

 

Le Grincheux: Non! Mes parents n’ont jamais voulu de moi! Ils n’étaient même pas là à ma propre naissance! 

 

Lutin George: Alors vient passer Noël avec nous, mon cher Grincheux!

 

(George tire le Grincheux pour qu’il fasse un câlin è lui et à Olaf. Au début, le Grincheux est visiblement mal à l’aise, mais son visage s’adoucit et il finit par apprécier le câlin. Il se retire.)

 

Le Grincheux: Bon, je m’excuse d’avoir volé l’étoile. Vous êtes vraiment des bonnes personnes. Si tu permets, Olaf, j’aimerais bien la poser sur ta tête.

 

Olaf: Certainement!

 

(Il lui met l’étoile. Applaudissements de George et du Grincheux.)

 

Olaf: Merci pour tout, mes amis!

 

Le Grincheux: J'ai des amis!

 

Narrateur: Et c’est ainsi que se termine notre conte de Noël. Vous vous demandez ce qui est arrivé à arbre Olaf? Eh bien, le lendemain, une famille, l’ayant vu scintiller, est venue le chercher pour le ramener. Il était enfin un vrai arbre de Noël. Quant au lutin et à notre Grincheux préféré, ils sont devenus de très bons amis et se voient maintenant tous les mercredis à 12:25 précisément pour le thé. En ce qui concerne le Canard, la légende raconte qu’il mangea, cette année encore, sa dinde sans aucun remords le jour de Noël.

 

(Les trois acteurs font une révérence et quittent la scène.)

 

FIN.

 

Cette pièce fut entièrement écrite et interprétée par Éloïse Brochu, Justine Dubeau et Olivier Lacasse-Roy.

 

Distribution:

 

Olaf: Olivier Lacasse-Roy

Le Canard: Justine Dubeau

Lutin George: Éloïse Brochu

Le Grincheux: Justine Dubeau

Narrateurs: Éloïse Brochu, Justine Dubeau, Olivier Lacasse-Roy

 

 

 

 

 

 

 

Mot(s)-clic :

Please reload

Édition à l'affiche

L'amour selon .... [Déclaration d'amour]

02/15/2020

1/10
Please reload

Publications récentes

02/13/2020

02/13/2020

02/13/2020

Please reload

Archives
Please reload

Recherche par #
Please reload

Conception originale : Gabriel Laflamme, élève de la cohorte 2013-2018

Financé et rendu possible grâce au Comité de parents

© 2018 Académie Saint-Louis  - TOUS DROITS RÉSERVÉS